• SUR CES QUELQUES PLATS DU NORD & PAS DE CALAIS: LEQUEL REPRESENTE LE MIEUX LA REGION ?

               SUR CES QUELQUES PLATS DU NORD & DU PAS-de-CALAIS

    LEQUEL REPRESENTE LE MIEUX LA REGION ?

    Carte de la Région Nord - Pas de Calais                         ======================================================================

    Si la France était un plat, ce serait un boeuf bourguignon disent certains ?

     

                                                  Je suis fier d'être bourguignon

                                ================================================================

          ET DANS LA REGION NORD PAS DE CALAIS

                            Sur ces quelques plats ?

                                                           Perds pas l'nord- Pas-de-Calais

    =================================================================================

                                         ON VA SE REGALER...... SURTOUT AVEC LA REOUVERTURE

                                            DES RESTAURANTS ( Après les Confinements COVID)

                                                           _______________

    La cuisine du Nord et du Pas-de-Calais est à l'image de notre territoire: généreuse, remplie d'imagination et de saveurs.

    Souvent un mariage de la terre et de la mer.

    Du salé et sucré.

                             1 - La Carbonade flamande

     Surnommé le « bœuf bourguignon » du Nord, cette saveur sucrée-salée est très copieuse !  Spécialité à base de bœuf mijoté avec du pain d’épice et de la cassonade. Les plus gourmands tremperont leurs frites dans la sauce caramélisée. Bien cuite, la viande doit fondre dans la bouche. Les recettes se multiplient selon les goûts des cuisiniers. Tout va dépendre de la liste des ingrédients et de la cuisson. 

Notre RECETTE EXPRESS : faire revenir au beurre la viande de bœuf (macreuse, paleron, gîte ou hampe) coupées en gros cubes, dans une cocotte. Ajouter les oignons et la farine. Puis la bière. Déglacer au vinaigre de vin. Ajouter la cassonade, le pain d’épice émietté, du laurier, thym et clous de girofle. Saler, poivrer, laisser mijoter 2 à 3 heures. 

Cuisinez-là la veille, elle n'en sera que meilleure…

                                        _________________________________

    Surnommé le " boeuf bourguignon" du Nord, cette saveur sucrée-salée est très copieuse!

    Spécialité à base de boeuf mijoté avec du pain d'épice et de la cassonade.

    Les plus gourmands tremperont leurs frites dans la sauce caramélisée.

    Bien cuite, la viande doit fondre dans la bouche.

    Les recettes se multiplient selon les goûts des cuisiniers

    Tout va dépendre de la liste des ingrédients et de la cuisson.

                                  ________________

    RECETTE EXPRESS: faire revenir au beure la viande de boeuf (macreuse, paleron, gîte ou hampe)

    coupées en gros cubes, dans une cocotte. Ajouter les oignons et la farine. Puis la bière.

    Déglacer au vinaigre de vin.

    Ajouter la cassonade, le pain d'épice émietté, du laurier, thym et clous de girofle.

    Saler, poivrer, laisser mijoter 2 à 3 heures.

    Cuisinez-la la veille, elle n'en sera que meilleure....

                                                 __________________________

                                                     Jacques BREL La Bière(Live)

    ============================================================================================

                                               2 - LES MOULES- FRITES

    C’est le plat emblématique de la Braderie de Lille et n'espérez pas trouver grand-chose d'autre à vous mettre sous la dent dans les restos ce weekend-là. Plat simple à préparer et relativement bon marché, la moule est traditionnellement servie avec des frites. Cuisinée à la marinière, à la crème, à l’ail ou au curry, on vous laisse choisir entre les différentes variétés. Les plus servis dans la région la Hollandaise ou la Bouchot.
Le seul truc est de toujours choisir de beaux mollusques bien fermés, intactes et de les consommer rapidement après les avoir conservés au frais. Excellentes source de fer et de Zinc, la moule n’affiche que 119 calories pour 100 g de moules. On ne parle pas des frites !

RECETTE RAPIDE : Après avoir rincé vos moules plusieurs fois dans de l’eau bien fraiche car c’est la clé de la réussite pour éviter les trucs qui croquent sous la dent. On jette dans un grand faitout, nos moules. On rajoute un gros oignon coupé en rondelle, tout plein de branches de céleri coupé en petits dés, du persil, de la coriandre, et du poivre. On fait chauffer très fort en remuant pour que les moules s’ouvrent bien toutes une à une.
Servir dans une assiette creuse pour boire le jus à l’assiette à la fin du repas et y tremper régulièrement vos frites.

On est d’accord, la moule, c’est meilleure lorsqu’on la déguste avec les doigts.

                               _______________________________________

    C’est le plat emblématique de la Braderie de Lille et n'espérez pas trouver grand-chose d'autre à vous mettre sous la dent dans les restos ce weekend-là.

    Plat simple à préparer et relativement bon marché, la moule est traditionnellement servie avec des frites. Cuisinée à la marinière, à la crème, à l’ail ou au curry, on vous laisse choisir entre les différentes variétés.

    Les plus servis dans la région la Hollandaise ou la Bouchot.
    Le seul truc est de toujours choisir de beaux mollusques bien fermés, intactes et de les consommer rapidement après les avoir conservés au frais.

    Excellentes source de fer et de Zinc, la moule n’affiche que 119 calories pour 100 g de moules. On ne parle pas des frites !

    RECETTE RAPIDE : Après avoir rincé vos moules plusieurs fois dans de l’eau bien fraiche car c’est la clé de la réussite pour éviter les trucs qui croquent sous la dent.

    On jette dans un grand faitout, nos moules.

    On rajoute un gros oignon coupé en rondelle, tout plein de branches de céleri coupé en petits dés, du persil, de la coriandre, et du poivre.

    On fait chauffer très fort en remuant pour que les moules s’ouvrent bien toutes une à une.
    Servir dans une assiette creuse pour boire le jus à l’assiette à la fin du repas et y tremper régulièrement vos frites.

    On est d’accord, la moule, c’est meilleure lorsqu’on la déguste avec les doigts.

    Comment Manger des Moules au Restaurant ? 2 P'tits Trucs à Savoir.

     

      _____________________________________________________

                                              Friandises - Les Moules et les FRITES

    ==========================================================================================

                                                 3 -  LES CHICONS AU GRATIN

     Petit nom donné aux endives, le chicon est une variété de chicorée amère. Cultivée comme une plante annuelle qu’elle n’est pas, on obtient des pousses blanchies par forçage. On la consomme aussi bien cuit que crue. Surnommée parfois, barbe de capucin, la légende veut que ce légume fût « inventé » vers 1830 par un paysan qui aurait voulu dissimuler sa récolte dans une cave obscure pour éviter l'impôt. Encore aujourd’hui, cultivée à l’abri de la lumière et du gel, elle connait une renommée mondiale sous l’appellation « perle du nord ». Plat très bon marché, puisque les endives sont les chicons au gratin bien fondant c’est une mine de vitamines. 

RECETTE RAPIDE : Cuire des endives de l'eau salée bouillante avec du jus de citron pour les rendre moins amère. On enroule ensuite les endives dans des tranches de jambon blanc et on met le tout dans un plat allant au four en couvrant de sauce béchamel et du fromage, du maroilles bien sûr, si on peut.

Notre truc en plus : une cuillère de vergeoise à la cuisson des endives et vous en avez terminé avec l’amertume redoutée des endives.

                                        ______________________________________

     Petit nom donné aux endives, le chicon est une variété de chicorée amère.

    Cultivée comme une plante annuelle qu’elle n’est pas, on obtient des pousses blanchies par forçage.

    On la consomme aussi bien cuit que crue.

    Surnommée parfois, barbe de capucin, la légende veut que ce légume fût « inventé » vers 1830 par un paysan qui aurait voulu dissimuler sa récolte dans une cave obscure pour éviter l'impôt.

    Encore aujourd’hui, cultivée à l’abri de la lumière et du gel, elle connait une renommée mondiale sous l’appellation « perle du nord ».

    Marché De Phalempin

    Plat très bon marché, puisque les endives sont les chicons au gratin bien fondant c’est une mine de vitamines.

    RECETTE RAPIDE : Cuire des endives de l'eau salée bouillante avec du jus de citron pour les rendre moins amère.

    On enroule ensuite les endives dans des tranches de jambon blanc et on met le tout dans un plat allant au four en couvrant de sauce béchamel et du fromage, du maroilles bien sûr, si on peut.

    Un truc en plus : une cuillère de vergeoise à la cuisson des endives et vous en avez terminé avec l’amertume redoutée des endives.

                              ______________________

                                                    Chanson de l'endive

    ====================================================================================

                                            4 - LA FLAMICHE au MAROILLES

    C’est la quiche du nord. Le maroilles emblème du bocage de l’Avesnois et de la Thiérache, dont son goût en bouche puissant et franc peut effrayer, sera une fois cuit, tout en douceur. Différence entre la flamiche et la goyère : le fromage blanc qui est rajouté. Ici point de rajout, la recette traditionnelle est d’une simplicité digne d’un étudiant qui ferait sa première recette de cuisine (après les pâtes carbonara).

RECETTE FACILE : Sur une pâte levée (maison, c’est meilleur c’est vrai mais toute prête c’est bien aussi) sont déposées de fines tranches de maroilles. NON, on n’enlève pas la croute du fromage ! Au four 15 minutes. 

C’est peu diététique, un peu odorant mais accompagné d’une bière c’est LE plat traditionnel.

                        _____________________________________________________________

     C’est la quiche du nord.

    Le maroilles emblème du bocage de l’Avesnois et de la Thiérache, dont son goût en bouche puissant et franc peut effrayer, sera une fois cuit, tout en douceur.

    Différence entre la flamiche et la goyère : le fromage blanc qui est rajouté.

    Ici point de rajout, la recette traditionnelle est d’une simplicité digne d’un étudiant qui ferait sa première recette de cuisine (après les pâtes carbonara).

    RECETTE FACILE : Sur une pâte levée (maison, c’est meilleur c’est vrai mais toute prête c’est bien aussi) sont déposées de fines tranches de maroilles.

    NON, on n’enlève pas la croute du fromage !

    Au four 15 minutes.

    C’est peu diététique, un peu odorant mais accompagné d’une bière

    c’est LE plat traditionnel.

                                                 Grand Jojo - Chef un p'tit verre on a soif

    =====================================================================================

                                                   5  LE POTJEVLEESCH

    Aussi difficile à dire qu’à écrire, ce « petit pot de viande » sera affectueusement appelé « Potch' ». Malgré ses racines médiévales, ce plat composé de 4 viandes blanches différentes marinées dans du vin blanc avant cuisson, est toujours  d’actualité. Il  est servi froid enrobé d’une gelée fondante. Une bonne tranche recouverte de frites vous feront gentiment fondre de plaisir. Lapin, cochon, veau, volaille font la subtilité de ce plat emblématique réussit grâce à un bon dosage d’épices et d’herbes. La beauté de ce patchwork de viandes servi froid sert de prétexte à un concours « international » organisé par la Fédération de la Charcuterie à Bailleul. Le lauréat se verra confier pour 2 ans, la statue du saint patron des charcutiers, Antoine du désert et son cochon. Pas sûr que chez vous cela suive avec la déco !

RECETTE EXPRESS : On se déplace et direction les Monts de Flandres. Là, on observe et dès qu’on a repéré un estaminet ou une charcuterie. On fonce. On le goûte plusieurs fois parce que toutes les recettes sont différentes.

           ____________________________________

      Aussi difficile à dire qu’à écrire, ce « petit pot de viande » sera affectueusement appelé « Potch' ».

    Malgré ses racines médiévales, ce plat composé de 4 viandes blanches différentes marinées dans du vin blanc avant cuisson, est toujours d’actualité. Il est servi froid enrobé d’une gelée fondante.

    Une bonne tranche recouverte de frites vous feront gentiment fondre de plaisir.

    Lapin, cochon, veau, volaille font la subtilité de ce plat emblématique réussit grâce à un bon dosage d’épices et d’herbes.

    La beauté de ce patchwork de viandes servi froid sert de prétexte à un concours « international » organisé par la Fédération de la Charcuterie à Bailleul.

    Le lauréat se verra confier pour 2 ans, la statue du saint patron des charcutiers, Antoine du désert et son cochon.

    Pas sûr que chez vous cela suive avec la déco !

    RECETTE EXPRESS : On se déplace et direction les Monts de Flandres.

    Là, on observe et dès qu’on a repéré un estaminet ou une charcuterie.

    Weekend dans les Monts de Flandres (2/3) - MyPépite

    On fonce.

    On le goûte plusieurs fois parce que toutes les recettes sont différentes.  

         ============================================================================

                    6 Le Coq à la bière       

     Grand classique de la région, on le trouve un peu moins à la carte des estaminets du Nord et du pas de calais. Flambé au Geneviève, cuit dans la bière, il fait pourtant partie du patrimoine culinaire de chez nous. Même si la tradition des combats de coq s’essouffle et qu’on voit disparaître un à un les coqueleux. On savoure toujours autant un bon plat à la bière brune de préférence

RECETTE EXPRESS : Coupez le coq (préalablement plumé bien sûr) en plusieurs morceaux. Nous, on laisse les pattes et la tête. Faites les revenir dans du beurre, ail et échalotes, thym et laurier, sel et poivre. Flambez au Geneviève. Couvrir d’une bière brune. Laissez mijoter 3 heures. On récupère la sauce qu’on va agrémenter de champignon et crème fraiche. 

Non, interdit de cuisiner le coq du voisin sous prétexte qu’il vous réveille le weekend !

                   _______________________________

      Grand classique de la région, on le trouve un peu moins à la carte des estaminets du Nord et du pas de calais.

    Flambé au Geneviève, cuit dans la bière, il fait pourtant partie du patrimoine culinaire de chez nous.

    Même si la tradition des combats de coq s’essouffle et qu’on voit disparaître un à un les coqueleux.

    On savoure toujours autant un bon plat à la bière brune de préférence
                               ____________
    RECETTE EXPRESS :

    Coupez le coq (préalablement plumé bien sûr) en plusieurs morceaux. Nous, on laisse les pattes et la tête.

    Faites les revenir dans du beurre, ail et échalotes, thym et laurier, sel et poivre. Flambez au Geneviève.

    Couvrir d’une bière brune.

    Laissez mijoter 3 heures.

    On récupère la sauce qu’on va agrémenter de champignon et crème fraiche.

    Non, interdit de cuisiner le coq du voisin sous prétexte qu’il vous réveille

    le weekend ! 

    ================================================================

                                       Jacques Brel - Le plat pays-

    =================================================================================

                                                      Les Gens du Nord - Enrico Macias -

     =====================================================================================

    _______________________________________________________________________

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Juin à 05:04

    coucou jean 

    et bien je me régale avec tes plats 

    ihihihih 

    Afficher l’image source

    bisous

    dany

    2
    Jeudi 10 Juin à 07:06

    wouah super tout les plats represent bien notre coin 

    un régal  merci 

    bonne journée jean j espère que tout va bien 

    moi toujours avec mes ornières aux yeux et un soucis de jambes sans repos qui s aggravent avec la chaleur je vais devoir consulter grr intenable 

    bises bonjour a janet je pense a elle souvent bisous 

    amities 

    3
    Jeudi 10 Juin à 07:22

    Bonjour Jean 
    Je retrouve bien ce cher Pas de Calais à travers toute cette sublime cuisine de là-bas que je fais moi-même chez moi, j'ai épousé la cuisine du sud mais je ne peux oublier cette si savoureuse cuisine de là-haut

     que je partage avec des amis du sud.

    Bonne journée et gros bisous à vous deux 

    Méline

     

    4
    Jeudi 10 Juin à 07:45
    Je connais tous ces plats et j’en ai profité pendant mes 11 années en Belgique! Merveilleux! Comme ton article qui met l’eau à la bouche
    Bises
    Gigi
    5
    Jeudi 10 Juin à 09:52

    Miam ! c'est appétissant, pour moi ce sera des moules

    bisous

    6
    Jeudi 10 Juin à 10:19

    Bonjour Jean, ah la cuisine du Nord y a rien de comparable,  les carbonnades, les endives au gratin, et les moules-frites, et tant de plats qui n'ont rien de comparables à ceux du sud, demain c'est moules frites à Dunkerque dans notre resto préféré, car je ne peux plus rester enfermée à ruminer des pensées tristes et mon mari a besoin aussi de retrouver le cadre du resto près de la place Jean Bart.

    Amitiés.

    7
    Lundi 14 Juin à 06:00

    Mary a raison rien à ajouter aux bons plats traditionnels du nord, 

    Votre bannière est superbe ah Nathie fait de superbes créations moi j’ai perdu la mienne à peu près du même genre,

    Je retourne sur mon blog j’ai encore beaucoup de détails à revoir en scrip et css

    Re bonne journée à vous deux 

    Christine

    8
    Mercredi 30 Juin à 13:14

    coucou 

    voici un article qui m'avait échappé 

    en le lisant j'en ai l'eau à la bouche humm tout es bon chez vous ..

    plein de gros bisous 

    et bon mercredi à vous

     

    9
    Vendredi 2 Juillet à 12:07

    Je choisis les moules frites puisque je suis près de la baie de Somme. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Dimanche 11 Juillet à 07:27

    Bonjour Jean,

    Moi c’est poulet frites salade aujourd’hui mdr 

    Miam tous ces bons plats :)

    Bon dimanche à vous et à vos ami(es)

    Amicalement

    Christine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :