• "NOS ANCÊTRES LES GAULOIS" ..... VRAI OU FAUX ? S'agit-il d'une Expression Controversée?

    Nos ancêtres sont-ils vraiment gaulois ? | Nota Bene

                        ___________________________________________

    Cette formule, née sous l'école de la Troisième République pour forger le «roman national», a été abondamment critiquée par les historiens, qui dénoncent une fiction sans caractère scientifique.

    " Autrefois, notre pays s'appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois."

     

                                     _______________________________________________

    C'est par ces mots simples que débutait le manuel d'histoire

    d'Ernest Lavisse,

    Image dans Infobox.

    véritable catéchisme patriotique de la Troisième République après la défaite de Sedan en 1870

     Histoire de France - De la Gaule à nos jours

                        ______________________________________

    Nos ancêtres  Les Gaulois: la chanson de Boris Vian,

    Image dans Infobox.

     Boris Vian, né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray (France) et mort le 23 juin 1959 à Paris ( 7 Arrondissement) , était un écrivain, poète, parolier, chanteur,critique musical, musicien de jazz(trompettiste) et directeur artistique français.

    Ingénieur formé à l'Ecole centrale, il s'est aussi adonné aux activités de scénariste, de traducteur (anglais américain), de conférencier, d'acteur et de peintre.

                                         Donc cette chanson

    interprétée avec humour dans les années 1950 par Henri Salvador:

     

            ____________________________________

     Credit: Popperfoto/Getty Images/Rolls Press/Popperfoto

    Henri Salvador d'origine antillaise, a durablement marqué les esprits.

    Ses quatre premiers mots condensaient et concluaient une recherche identitaire qui avait duré un siècle et demi.

    Faut rigoler
    Faut rigoler
    Avant qu'le ciel nous tomb' sur la tête
    Faut rigoler
    Faut rigoler
    Pour empêcher le ciel de tomber
    Nos ancêtres les Gaulois
    Cheveux blonds et têtes de bois
    Longues moustaches et gros dadas
    Ne connaissaient que ce refrain-là

                      __________________

    Désormais la formule s'imposait dans l'opinion publique comme une vérité banale.

    Quant aux historiens, qui n'y voyaient qu'une idée reçue, ils semble s'être désintéressées de la question.

     

                                                          Rivet BARRIER La JAVA des Gaulois

     

                                       _____________________________________________

                                                         Annie Cordy - LES GAULOIS

          

     ===================================================================================

     Poster Les Peuples Gaulois - Odeum

                             _____________________________________________________

     Le XIXe siècle a popularisé les Gaulois à la suite d'Amédée Thierry dont  la colossale Histoire des Gaulois publiée en 1828

     Image dans Infobox.

     Amédée Simon Dominique Thierry, né le 2 août 1797 à Blois et mort le 27 mars 1873 à Paris, était  un journaliste et historien français.

     Histoire des Gaulois, Vol. 1: Depuis les Temps les Plus Reculés Jusqu'à  l'Entière Soumission de la Gaule à la Domination Romaine (Classic Reprint)  (French Edition): Thierry, Amédée: 9780243861989: Amazon.com: Books

                            ______________________________________

     

     Fiction historique et géographique

    Les historiens ont beaucoup critiqué cette formule, rappelant à juste titre que la " Gaule " est une fiction géographique et une invention des Romains pour désigner un peuple qui n'était pas homogène, mais constitué d'ethnies différents; les Ambiens, les Helvètes, des Pictes, et autres celtes divers et variés.

     Les Romains désignent par «galli» les tribus qui menacent le nord de la péninsule italienne. Jules César parle des «Gaules» pour désigner le territoire qu'il a conquis de58 à 51/50 av. J.-C.

    La monarchie capétienne préférait se trouver des ancêtres Troyens, occultant les origines gauloises.

    Ainsi, dans Les Chroniques de Saint-Denis, rédigées au XIIIème siècle, le prince Francion échappe à Troie en flammes et vient avec ses compagnons fonder le peuple des Francs. La «mode» des ancêtres gaulois est apparue au moment de la Révolution française. La noblesse est alors associée aux Francs, et le peuple triomphant, aux Gaulois.

    Dans Qu'est-ce que le Tiers État?, l'abbé Sieyès appelle même à «renvoyer dans les forêts de la Franconie toutes ces familles qui conservent la folle prétention d'être issues de la race des conquérants».

     Mais c'est au XIXème siècle que le mythe gaulois prend un tour politique.

    Napoléon III, qui se prend pour César, ordonne des fouilles sur les sites de Gergovie et d'Alesia.

    Vercingétorix, chef gaulois vaincu par César en -52 avant Jésus Christ est exhumé des oubliettes de l'histoire et rentre dans les manuels sous le Second empire, avant de devenir sous la Troisième République le premier héros français, tout premier chef d'une nation qui lutte dans l'adversité.

    Le parallèle est fait entre les Gaulois résistant aux Romains et la France, qui a perdu, après un siège long et pénible, face aux Prusses à Sedan.

    On crée les contours d'une imagerie populaire, d'un

     Astérix - Astérix le gaulois - n°1: Amazon.fr: Goscinny, René, Uderzo,  Albert: Livres

           Gaulois blond, bon sauvage moustachu et ripailleur qu'on retrouvera

    chez Astérix.     

    Forger le roman national

    A la même époque que Lavisse, Ernest Renan écrit dans

    Qu'est-ce qu'une nation? :

    «Le Français n'est ni un Gaulois, ni un Franc, ni un Burgonde.

    Il est ce qui est sorti de la grande chaudière où, sous la présidence du roi de France, ont fermenté ensemble les éléments les plus divers.»

    Les historiens de l'époque ont donc bien conscience que l'ascendance gauloise des français est une fiction qui n'a rien d'historique.

    L'objectif est avant tout idéologique: il s'agit de forger la nation à travers un récit commun, celui du «roman national».

    Comme l'explique Ernest Lavisse

    «Il y a dans le passé le plus lointain une poésie qu'il faut verser dans les jeunes âmes pour y fortifier le sentiment patriotique.

    Faisons-leur aimer nos ancêtres les Gaulois et les forêts des druides, Charles Martel à Poitiers, Roland à Roncevaux, Godefroi de Bouillon à Jérusalem, Jeanne d'Arc, Bayard, tous nos héros du passé,

    même enveloppés de légendes car c'est un malheur que nos légendes s'oublient, que nous n'ayons plus de contes du  foyer, et que, sur tous les points de la France, on entende pour toute poésie que les refrains orduriers et bêtes, venus de Paris.

    Un pays comme la France ne peut vivre sans poésie.»

    « Il y a dans le passé le plus lointain une poésie qu'il faut verser dans les jeunes âmes pour y fortifier le sentiment patriotique.

    Faisons-leur aimer nos ancêtres les Gaulois »

    Ernest Lavisse

    Cette leçon «poétique» des «ancêtres gaulois» sera celle des petits écoliers français jusque dans les années 1960.

    On l'enseigne même dans les colonies aux peuples indigènes.

    A partir des années 60, la phrase «nos ancêtres les Gaulois» est critiquée d'un point de vue historique, mais aussi d'un point de vue idéologique.

    En forgeant la nation sur une ethnicité, elle ne permettrait pas l'inclusion des minorités, nourrissait la xénophobie et nierait les richesses du multiculturalisme.

    C'est ce qu'explique Suzanne Citron dans son livre Le Mythe national.

    L'histoire de France revisitée.

    «Le problème, souligne Suzanne Citron, c'est qu'on a occulté le récit véridique de notre histoire, beaucoup plus multiculturel et multiethnique»

     Avec l'arrivée de la pédagogie dans les années 1970-1980, les programmes évoluent: on y parle moins d'une ascendance directe et des grandes figures historiques que de l'étude de la vie et des mœurs des Gaulois, on cherche à casser l'image d'Epinal du Gaulois ripailleur et querelleur.

    Aujourd'hui, les «Gaulois» sont toujours enseignés dans les manuels scolaires, au programme de CE2, dans la rubrique «Antiquité».

     Néanmoins la volonté de réécrire les manuels d'histoire dans un sens plus «lavissien» pour forger le roman national ressurgit régulièrement chez les politiques.

    Outre la dernière sortie de :

    Nicolas SarkozyIllustration.

     

     

          François Fillon

     Illustration.

     

    avait dans une tribune parue dans le Figaro , insisté sur la nécessité d'«enseigner le récit national à nos enfants» et déplorait la disparition de Vercingétorix des manuels d'histoire.

                                                               ___________________

                   "Nos ancêtres les Gaulois" : Nicolas Sarkozy crée la polémique

                                    _______________________________________________

     ================================================================================

                                              ALORS " NOS ANCÊTRES LES GAULOIS " (?)

     

     ===================================================================================

     bonne fin de semaine avec des gros bisous

     =====================================================================================

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Juillet à 07:05

    coucou jean 

    j adore l histoire sur les Gaulois 

    merci très très belle page 

    Épinglé sur vendredi

    bisous

    dany

    2
    Vendredi 2 Juillet à 10:15

    Bonjour Jean.

    L'histoire quand j'étais en classe n'était pas ma matière préférée, maintenant avec ton article j'ai lu sur les gaulois, c'est intéressant, long à lire, mais on apprend toujours à tout âge pour tout n'est-ce pas !

    Reçois mon amitié, bonne journée.

    3
    Vendredi 2 Juillet à 11:03

    Bon vendredi, à un de ces jours, amitiés.

    4
    Vendredi 2 Juillet à 12:58

    Je reconnais que j'ai toujours aimé les Astérix et Obélix et que j'ai donc toujours cru à nos ancêtres nos Gaulois!

    Tu as bien fait de corriger l'histoire mais je crois que les français sont persuadés de la véracité de nos ancêtres et que même ils ne croiront pas au contraire!

    Moi je saurai la vérité et reverrai un peu mon histoire de France!

    Bises

    Gigi

    5
    Vendredi 2 Juillet à 15:31
    Bonjour Jean, merci pour ce très bel article, me revoilà revenue à la maison, et je peux suivre à nouveau les amis , bisous, Yveline
    6
    Samedi 3 Juillet à 17:02
    claudielapicarde
    Je ne suis pas bd mais Asterix c'est mon gaulois préféré ☺️
    7
    Samedi 3 Juillet à 17:02
    claudielapicarde
    Je ne suis pas bd mais Asterix c'est mon gaulois préféré ☺️
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :